Savez vous que...Comment choisir un terrain ?

Un projet de construction pour bientôt ? Vous aimeriez acheter un terrain par vous même pour faire construire votre maison mais cela se révèle un véritable casse tête? Comment s'y prendre, comment choisir, à qui s'adresser...beaucoup de questions s'imposent à vous et vous ne savez plus où donner de la tête?

Maisons Punch vous apporte 15 conseils pour bien choisir votre terrain.

choisir son terrain - maisons punch

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ Pensez à la revente
En effet, partez du principe qu'il vous faudra peut-être vendre un jour votre terrain, même si ce n'est pas le cas pour l'instant et essayez de faire attention aux inconvénients qui pourraient rendre la tâche impossible. Vous vous accomoderez certainement de certains désavantages mais ce ne sera pas le cas pour tout le monde.

2/ Prenez votre temps
Ne vous précipitez pas dans l'achat de votre terrain, analysez au mieux la situation. Il vaut mieux passer un peu plus de temps dans la réflexion, plutôt que d'acheter un terrain  inconstructible, ou qui vous posera problème par la suite.

3/ Retournez voir le terrain plusieurs fois 
N'hésitez pas à faire le déplacement plusieurs fois, à des jours et des heures différentes pour vous rendre compte de l'exposition par exemple. N'hésitez pas également à y aller par mauvais temps : en effet si le terrain vous plait sous la pluie, il ne pourra que vous plaire encore plus par beau temps.

4/ Choisissez la distance entre votre lieu de vie et votre travail
Cela dépendra du caractère de chacun. Certains préféreront une maison près de leur travail afin de réduire le temps et les dépenses dans l'essence ou les transports en commun. D'autres préféreront s'éloigner pour "respirer" et changer d'air à la fin de la journée. A vous de bien décider ce qu'il est préférable pour vous et votre famille, car une fois le terrain acheté et la maison construite, il sera compliqué de faire marche arrière...

5/ Soyez à proximité des commodités
Pensez écoles, médecins, commerces pour votre confort au quotidien et celui de votre famille.

6/ Vérifiez la qualité de la connexion internet
Une bonne connexion internet va vous permettre de faire des économies et vous faciliter la vie au quotidien dans vos recherches etc.

7/ Evitez les nuisances
Prenez garde également à ne pas acheter un terrain qui se situerait dans un couloir aérien, proche d'une autoroute ou d'une voie de chemin de fer.
La pollution pourrait nuire à votre santé au fil du temps, et le bruit pourrait se révéler insupportable au bout de quelques mois.

8/ Choisissez un terrain avec une bonne orientation
Lorsque vous choisirez votre terrain, veillez à ce qu'aucun batiment haut ne soit situé au sud de votre terrain, pour bénéficier de la chaleur en hiver.
L'idéal est d'opter pour un terrain dont l'entrée se situerait au nord, pour laisser la possibilité de créer terrasses et piscines au sud.

9/ Faites attention aux risques naturels

Examinez le Plan de Prévention Des Risques Naturels (PPRN) en mairie. C’est ce document qui précise si le terrain est placé dans une zone présentant des risques naturels tels que les inondations, les glissements de terrain, les tassements, les avalanches, les incendies de forêt et autres  secousses sismiques…

Regardez votre terrain vu de haut, avec Google maps ou Bing map par exemple. Vous aurez une vue plus précise de ce qu'il l'entoure. 

10/ Lire attentivement le plan local d'urbanisme
En effet ce document différent selon chaque commune vous permettra ou non certaines caractéristiques concernant la construction de votre maison. Un village traditionnel n'acceptera peut-être pas une maison contemporaine avec un toit plat, ou un crépi blanc contrairement à d'autres communes plus urbanisées.

Rendez-vous en mairie pour connaitres les différentes règles : distance par rapport aux limites du terrain, hauteur maxi, occupation maximale des sols.
Faites y d'autant plus attention si les terrains jouxtant le votre sont vierges. Cela vous donnera une garantie sur ce qu'il se construira ou non à côté de votre maison.

Enfin, vérifiez aussi que la parcelle n’est pas référencée sur un Plan de sauvegarde et de mise en valeur. Ceci signifierait que le terrain est dans un secteur protégé et donc soumis à des règles d’urbanisme strictes comme la validation du projet de construction par un Architecte des Bâtiments de France.

11/ Obtenir le certificat d'urbanisme
Demandez le à la DDE ou en mairie, ce document est très important car il contient des informations essentielles. C'est ce certificat qui vous donnera l'état de constructibilité de votre terrain. Ce certificat précise également si le terrain se situe sur une zone à risques ou dans une zone protégée. Les règles d'urbanisme y sont également énumérées (densité des habitations sur la zone), contraintes techniques telles que la hauteur de la maison, la toiture, son aspect extérieur, les arbres à planter etc.

11/ Faites borner le terrain
Faire borner son terrain peut être contraignant car assez coûteux mais c'est le seul moyen pour vous de savoir de quelle superficie vous disposez en l'achetant. Le bornage est réalisé par un géomètre et sera un argument incontestable en cas de litige avec un voisin par exemple.

12/ Vérifiez la vabilisation du terrain
Votre terrain possède t-il des arrivées d'eau, d'électricité, de téléphone, de gaz? Si cela n'est pas le cas, vous aurez en charge le coût des travaux, qui peut être assez important. N'oubliez pas l'assainissement de votre terrain : disposez-vous d'un tout à l'égout, y'a t-i besoin d'une fosse septique?

13/ Vérifiez la nature du sous-sol
Même si votre terrain est déclaré comme constructible, faites attention à la nature de la terre. Effectivement certains sols (argileux) peuvent présenter des inconvénient pour la construction de votre maison. Attention également aux terrains pollués par le passé qui pourraient nuire à votre santé par la suite. Renseignez-vous sur l'historique de votre terrain.

14/ Choisissez entre un lotissement ou un terrain diffus
Cela dépendra, une fois encore, du choix de chacun. Certain trouveront que les lotissement peuvent donner l'impression d'être "les uns sur les autres", les autres y trouveront une compagnie sympathique, et un effet dynamique. Le fait de construire sa maison en même temps que les autres peut permettre de tisser des liens, et aux enfants de jouer ensemble. A vous de voir ce que vous préférez au quotidien.


15/ Demandez l'avis des voisins sur le quartier
Cela ne coûte rien d'aller sonner aux portes des voisins pour faire connaissance avec eux, et leur poser quelques questions concernant leur qualité de vie dans la commune, le quartier etc.

Maisons Punch vous propose des offres de terrain + maison, qui vous faciliteront toutes ces démarches : cliquez ici pour les découvrir